Mini-PC, pour qui ? Comment le choisir ?

Le marché des ordinateurs propose un large choix de produits, dont les PC de bureau et les PC portables. Pour étoffer cette gamme de produits, les fabricants proposent aujourd’hui au public des mini-PC. Pour qui ce type de PC est-il destiné ? Comment bien le choisir ? Le point dans cet article.

À qui s’adresse le mini-PC ?

Un mini-PC est un ordinateur facile à transporter. Il peut être utilisé comme ordinateur de bureau. Souvent vendu avec un mini-UC, sans autres composants externes (comme le moniteur, le clavier, la souris), le mini-PC est léger. Il peut être connecté à un téléviseur. Particulièrement discret, ce type de PC ne mesure que 20 cm de haut maximum pour une épaisseur de 5 cm. Il est surtout fait pour un usage domestique en s’installant discrètement derrière un écran de télévision. Il peut être équipé d’un kit de fixation homologué VESA. Vous pouvez également en faire un composant pour votre moniteur. Dans ce cas, même sur un bureau, on peut le mettre derrière l’écran. Ce qui fait un élément parfait pour votre décoration intérieure. Si besoin, il peut être déplacé pour se connecter à un autre écran de télévision ou à un moniteur d’ordinateur. Si ce type de PC permet de réaliser les tâches bureautiques au quotidien. Il est idéal pour ceux qui travaillent au bureau, il n’est pas fait pour le gaming ni même pour le traitement multimédia. Ceci étant, le mini-PC permet quand même de jouer à des jeux vidéo peu gourmands et regarder des films en 3D.

Comment choisir un PC ?

Pour mieux choisir son mini-PC, qui coûte quand même le même prix qu’un PC portable moyen de gamme sur le marché (environ 600 euros), il faut se concentrer sur ses composants. Le premier composant à regarder selon digitallyours est dans ce cas le processeur. Idéalement, préférez un processeur du fabricant Intel avec au minimum un Core i3. Mais vous pouvez aussi monter en puissance avec un Core i5 ou un Core i7 qui sera bien évidemment plus cher. Il faut aussi faire attention à la génération du processeur étant donné qu’un processeur Intel Core i7 de l’ancienne génération (deux cœurs et 1.6 Ghz) peut être moins puissant qu’un Core i5 de la dernière génération (six cœurs et 4.3 Ghz).

Ensuite, il faut voir la capacité de stockage de l’appareil. Tout d’abord, un mini-PC devrait être équipé d’un disque dur de type SSD. Il peut accompagner un disque mécanique et servira surtout pour accueillir le système d’exploitation de votre ordinateur. Un disque SSD permet d’avoir un appareil plus rapide dans le lancement de Windows. Il n’est dans ce cas pas nécessaire d’avoir un espace de stockage conséquent. 256 Go suffit amplement. Cependant, avec le disque dur mécanique, afin de recevoir tous vos fichiers, logiciels et dossiers, il est préférable qu’il dispose d’au moins 500 Go d’espace de stockage. Cette capacité peut monter jusqu’à plus de 2 To, mais cela va dépendre surtout de vos besoins.

Côté connectiques, le mini-PC doit pouvoir se connecter au réseau Wi-Fi et au Bluetooth. Vous devez également y trouver au moins 3 ports USB dont 1 de type C. Pour les entrées vidéo, le HDMI est un indispensable, mais vous pouvez aussi trouver des appareils dotés d’une entrée Displayport. Enfin, il ne faut pas oublier le lecteur pour carte SD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench